J-4 : Questions et réponses

L’aubette est-elle au parloir (rue du Collège) comme au bon vieux temps ?

Non, L’entrée est rue du Parc, entrée des voitures près du gymnase.

Faut-il imprimer son billet (et celui de son épouse/ses enfants) ?

Oui, il faut imprimer son billet car une fois plié en quatre il sert de badge demandé par la sécurité et agréable pour la convivialité.

Faut-il imprimer le billet de sa voiture (envoyé mardi 22 en fin de journée)  ?

Oui, il faut imprimer le billet de la voiture pour l’apposer derrière le pare-brise et ainsi faciliter l’identification des voitures (toujours pour le sécurité).

A-t-on besoin d’une pièce d’identité ?

Bien entendu ! Le Prytanée est un enceinte militaire.

Comment doit-on s’habiller ?

Samedi : en civil décontracté mais élégant pou honorer la flotte ! Les tee-shirts, sweats-shirts, marinières, bachis que vous auriez retrouvé dans vos cartons (et dans lesquels votre corps d’athlète se trouverait toujours à l’aise) seront plus que bienvenus !

Dimanche :
Pour les marins : tenue n° 2 bis (barrette de décorations – gants blancs – pas de sabre)
Pour les biffins et les avias : T21 (barrette de décorations – gants blancs)
Pour les retraités qui rentrent encore dans leur uniforme et ont envie de le porter : voir ci-avant en fonction de l’armée d’origine
Pour les civils : essayez de trouver un costume voire une cravate, que cela ait de l’allure

Je n’ai pas de billet pour le buffet de dimanche, est-ce normal ?

Oui, le billet de samedi soir inclut le buffet de dimanche pour ceux qui viennent et leur famille.

Pourra-ton se balader librement dans le grand bah ?

Pas tout à fait : des groupes seront constitués à l’arrivée et un jeune fistot/carré/cube de la flotte en service au Prytanée nous cornaquera vers les archives, le musée etc. Il n’est pas prévu (pour ne pas dire que c’est même interdit) de monter dans les dortoirs, sans parler de lieux autrefois visités de manière nocturne et secrète. La bonne application de ces règles est d’une grande importance dans un contexte « tendu » (vous lisez la presse comme moi) et nous rendrons service à Eric Nachez (un Kro) qui commande le bahut.

Laisser un commentaire