1 thought on “Un message des niass de la Jeanne”

  1. Je tiens à préciser que le EV1 Luc Tierny , Z khûbe, est à l origine de cette grande ribote lorsqu il était aspi à la baille puisque il avait été nommé Z de l an C confère revue Brutionne de l année dernière. Il a été un élément moteur pour lancer la machine depuis trois ans et pour trouver les anciens flottards depuis 1955.
    Merci Luc, nous penserons à toi lorsque la gigue géante sera en marche.
    Arnaud Julien-Laferrière, 6999 C, an LXIX

Laisser un commentaire