Miserere de la mer (Chant de promo LXXXVII)

1 Perdu sous le ciel, perdu sur la mer, Là-haut écoutez ma prière.
Perdu sous le ciel, si loin de la terre. A moi, Notre-Dame et tous les saints,
Prenez en pitié tous les marins ; Calmez la vague, la vague et le vent,
Calmez pour moi l’ouragan.

2 A tous les calvaires, aux croix des chemins, Je promets un pèlerinage,
A tous les calvaires, aux croix des villages. A moi, mon pays, mes souvenirs,
A mois tous mes rêves à l’avenir. Sur moi la vague, la vague s’abat,
Sur moi, la mer et le froid.

3 Plus jamais l’été, plus jamais l’hiver Plus jamais la fête au village,
Plus jamais l’amour sur un clair visage. A moi, Christ en Croix, ayez pitié,
Du fond de la mer, miserere. Pardonnez, pardonnez, pardonnez moi,
Sous mes péchés je me noie.

4 Perdu sous le ciel, perdu sur la mer, Perdu au milieu des nuages,
Perdu dans le ciel, après le naufrage. A moi, Notre-Dame et tous les saints,
Prenez en pitié tous les marins ; Calmez la vague, la vague et le vent,
Calmez pour moi l’ouragan.